La construction de votre toit : Ce qu’il ne faut pas oublier de faire

La construction d’un toit est un processus détaillé. Chez les professionnels de la construction, un accent est mis sur la réalisation de telle sorte que chaque étape de la construction soit suivie à la lettre pour vous donner un toit qui protégera votre maison pour les années à venir. Plus d’articles sur www.abm-constructions.com.

Les étapes à ne pas oublier durant le processus

Imperméabiliser les vallées. Les vallées du toit éloignent l’eau de la structure, elles ont donc besoin d’une protection supplémentaire. La sous-couche et le papier feutre sont installés à peu près de la même manière que ci-dessus, mais avec des méthodes différentes qui tiennent compte de la structure spécifique de la couverture des vallées.

La Toiture

Posez des bardeaux de départ. Il s’agit d’une première étape essentielle dans la couverture des bardeaux. Les bardeaux sont censés se chevaucher, mais les bardeaux de départ sont spécifiquement conçus pour être la première rangée de plats, et ils ne sont ½ que de la même largeur que les bardeaux ordinaires. Cela crée une barrière qui empêche l’eau de s’infiltrer entre les coutures des premiers bardeaux et de créer une fuite.

Installez les bardeaux. Ce processus est fastidieux, mais c’est probablement la partie la plus simple de la toiture d’une maison. Les bardeaux sont posés en chevauchement et fixés à l’aide d’un pistolet à clous.

Installez le solin. Tout comme l’imperméabilisation des vallées, c’est une étape supplémentaire qui doit être réalisée pour obtenir un joint étanche autour des cheminées, des fenêtres et de toute structure qui touche le toit.

Couvrez le faîte. Ce sont les bardeaux supérieurs au sommet de votre toit. Souvent, nous utilisons des bardeaux spéciaux conçus spécialement à cet effet. La fixation de ces bardeaux nécessite souvent des clous plus longs, car il faut passer à travers plusieurs couches de bardeaux.

Scellez le tout. Balayez tous les débris du toit et scellez tous les clous exposés. Nous ne recommandons pas les scellants à base de silicone, car ils ne tiennent pas, ni les scellants à base d’asphalte qui sèchent au soleil. Nous utilisons un hybride spécialisé qui dure des années.

journaliste

Revenir en haut de page